Dystonies : gare aux chutes !

On s’en doutait un peu, mais une étude le prouve : l’équilibre est altérée chez les personnes atteintes de dystonie, et cela peut provoquer des chutes.

C’est une étude (en anglais ici) menée en 2015 et dont les résultats ont été (re)publiés récemment.

L’enquête a été faite en ligne sur les personnes atteintes de dystonie. Les personnes interrogées ont été invitées à remplir des informations démographiques, des questionnaires et à signaler toute chute subie au cours des six mois précédents.

Au total, 39 % des 122 personnes interrogées ont déclaré avoir fait une chute au cours des 6 mois précédents et 65 % des personnes ayant fait une chute ont été diagnostiquées avec une dystonie n’affectant pas les membres inférieurs. La chute ne venait donc pas spécialement des jambes ou des pieds, mais bien de l’état général de le personne, et donc de sa dystonie.

En conclusion, cette enquête indique que la peur de tomber et la confiance en l’équilibre sont altérées chez les personnes atteintes de dystonie, ce qui peut avoir un impact sur la fonction et les chutes. Les chercheurs concluent également qu’une enquête plus approfondie sur l’équilibre, la fonction et les chutes dans cette population est nécessaire.

 

Pour rappel : notre site n'a pas de vocation scientifique et nous publions donc ici notre traduction d'une étude en anglais à laquelle il convient de se référer comme source.
Partagez cet article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*